Guimauve fleur d’oranger

Gourmandes, Gourmands !!

Grande première aujourd’hui. J’y pense depuis un long moment, mais je m’en faisais toute une montagne. Et puis, j’ai rencontré Monsieur Jean-Paul Vanroy au Salon du Chocolat à Marseille. Spécialiste des macarons, il confectionne aussi des chocolats, des glaces artisanales et.. des guimauves ! Fondantes en bouche, délicatement sucrées, un délice. Il est venu nous livrer ses petits secrets de fabrication lors d’une démonstration sur l’espace du Pastry Show animé par Anne Limbour. Quel régal ! Alors j’ai décidé de me lancer. Et à ma grande surprise, elles sont plutôt mignonnes mes petites guimauves. Fini les a priori, on prépare les ingrédients & on y va !

Ingrédients :

  • 125 gr de sucre en poudre
  • 5 cl d’eau
  • 25 gr de miel
  • 8 gr de gélatine
  • 2 blancs d’œuf
  • 3 c. à soupe de sucre glace
  • 1 c. à soupe de fécule de maïs
  • colorant de votre choix
  • arôme liquide de votre choix (ici fleur d’oranger)

Préparation :

Mettre vos feuilles de gélatine à ramollir dans un récipient d’eau froide.

Dans une casserole, mettre l’eau, le miel et le sucre semoule. Faites cuire sur feu doux jusqu’à ce que le mélange atteigne les 121°C. Pour les gourmands qui ne seraient pas équipés d’une thermo-sonde, surveiller votre sirop. Quand vous constatez les premières grosses bulles, stoppez la cuisson. Essorez vos feuilles de gélatine et les incorporez dans votre sirop.

Montez les blancs en neige, jusqu’à la formation du fameux bec d’oiseau. Ajoutez à ce moment là, le colorant de la couleur de votre choix et votre arôme. Versez, petit à petit, votre sirop sur vos blancs d’œufs tout en continuant à fouetter à vitesse moyenne. Une fois le sirop incorporé, remettre le robot sur puissance maximale et fouettez encore deux bonnes minutes.

Dans un cadre huilé avec du papier cuisson dans le fond, versez votre appareil. Lissez avec une maryse et laissez reposer jusqu’au lendemain à l’air libre.

Retirez le cadre et découpez votre guimauve. Tamisez le sucre glace & la fécule de maïs sur vos guimauves. Veillez à ce qu’elles soient toutes recouvertes de façon homogène, cela évitera qu’elles ne collent les unes aux autres.

Vous pouvez les conserver dans une boite hermétique.

A manger avec modération… ou pas !

Mar’inKitchen.

 

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Elle est belle ta guimauve ! Je n’en ai jamais fait, ça donne envie et ça paraît tout simple !
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    1. Mar'inKitchen dit :

      Merci une nouvelle fois pour ce gentil commentaire !

      J'aime

  2. laurelei05 dit :

    Ça a l’air tellement bon ! La couleur me donne l’impression d’un petit nuage 😉 (j’ai faim je pense)

    Aimé par 1 personne

    1. Mar'inKitchen dit :

      C’est facile à faire, si tu aimes ça tentes la recette !

      Aimé par 1 personne

      1. laurelei05 dit :

        Je tenterais dès que possible 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s